Sélectionner une page

Syndrome prémenstruel (SPM)

Le syndrome prémenstruel

Le Syndrome Prémenstruel (SPM) est une condition qui affecte de nombreuses femmes avant leurs règles. Il est caractérisé par une combinaison de symptômes physiques, émotionnels et comportementaux qui surviennent généralement une à deux semaines avant le début des menstruations. L’origine du SPM reste encore assez floue et pourtant ce syndrome complique la vie de 20 à 40 % des femmes en âge de procréer.

Quels sont les symptômes du SPM ?

Les symptômes du syndrome prémenstruel peuvent varier d'une femme à l'autre, et même chez la même femme d'un cycle menstruel à l'autre. 

Voici quelques-uns des symptômes les plus courants :

  • Irritabilité
  • Anxiété
  • Dépression
  • Sautes d'humeur
  • Difficultés de concentration
  • Gonflement des seins
  • Ballonnements abdominaux
  • Maux de tête
  • Fatigue accrue
  • Douleurs musculaires et articulaires
Les symptômes du SPM

Comment diagnostique-t-on le SPM ? 

Il est conseillé de consulter votre médecin généraliste, votre sage-femme ou votre gynécologue si les symptômes du SPM interfèrent de manière significative avec votre qualité de vie ou vos activités quotidiennes. Un professionnel de la santé pourra évaluer vos symptômes, exclure d'autres causes potentielles et recommander un plan de traitement adapté à vos besoins individuels.

Se faire diagnostiquer un syndrome prémenstruel (SPM) implique généralement une évaluation clinique par un médecin.

Voici les étapes typiques pour obtenir un diagnostic :

  • Auto-observation des symptômes : avant de consulter un médecin, il peut être utile de garder un journal des symptômes prémenstruels que vous ressentez chaque mois. Notez les types de symptômes que vous éprouvez, leur intensité et leur durée. Cela peut aider le médecin à mieux comprendre votre situation.
  • Consultation médicale : prenez rendez-vous avec votre médecin généraliste, votre sage-femme ou votre gynécologue pour discuter de vos symptômes. Expliquez en détail vos expériences prémenstruelles, y compris la nature des symptômes, leur fréquence et leur impact sur votre vie quotidienne.
  • Examen physique : Le médecin peut effectuer un examen physique pour exclure d'autres conditions médicales pouvant causer des symptômes similaires.
  • Exclusion d'autres conditions : Il est important d'exclure d'autres conditions médicales qui pourraient être responsables des symptômes prémenstruels, telles que le trouble dysphorique prémenstruel (TDPM), les troubles de l'humeur ou les troubles endocriniens.

Quelle prise en charge pour le SPM ? 

Bien que le syndrome prémenstruel puisse être inconfortable et perturbant, il existe des moyens de le gérer efficacement :

  • Adoptez un mode de vie sain : une alimentation équilibrée, riche en fruits, légumes et grains entiers, ainsi qu'une activité physique régulière, peuvent aider à réduire les symptômes du SPM.
  • Gestion du stress : pratiquer des techniques de relaxation telles que la méditation, le yoga ou la respiration profonde peut aider à réduire le stress et l'anxiété associés au SPM.
  • Traitements médicamenteux : dans les cas où les symptômes du SPM sont handicapants, votre médecin peut recommander des médicaments tels que des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou des contraceptifs oraux pour aider à soulager les symptômes.

Ne restez pas seule face à vos symptômes, vivre avec le SPM tout en maintenant une vie épanouissante est une réalité partagée par de nombreuses femmes. Si vous souffrez du SPM, n’hésitez pas à solliciter l’expertise d’un professionnel de santé pour bénéficier d'un accompagnement adapté et d'une prise en charge personnalisée.

Lire plus fleche
Inscrivez-vous
en quelques clics !

Et accédez gratuitement à toutes nos ressources par pathologie.

croix

Actualités sur le syndrome prémenstruel (SPM)

Arrow left Arrow right
  • article

    Syndrome prémenstruel : De quoi parle-t-on ?

    Vous êtes souvent incommodée par des tensions mammaires, des troubles de l’humeur ou des gonflements avant l’arrivée de vos règles ? Vous vous sentez plus irritable, peut-être triste durant ces quelques jours du mois. Avez-vous déjà entendu parler du syndrome prémenstruel ? Mapatho vous explique ses symptômes et vous livre des astuces pour le soulager.

  • article

    Témoignage de Sophie sur les symptômes du SPM

    Sophie, 33 ans, évoque avec nous les symptômes du SPM et de ce qu'elle a mis en place pour se sentir mieux.

    Témoignages

    Lire l'article
  • article

    SPM et bien-être mental : Les idées reçues sur le SPM

    Dans cet article, Mapatho déconstruit les stéréotypes pour mieux comprendre et soutenir les femmes qui en souffrent.

  • article

    SPM et travail/études : Les solutions pour mieux vivre avec son SPM

    Chaque mois, une nouvelle épreuve se dessine avant l’arrivée de vos règles : fatigue, anxiété, irritabilité, gonflements, douleurs… Ces symptômes vous paraissent peut-être familiers. Et pour cause, le syndrome prémenstruel (SPM) touche entre 20 et 40 % des femmes en âge de procréer, et est aujourd’hui une réalité partagée. Face à ces défis récurrents, comment concilier au mieux le SPM avec le travail ou les études ? Mapatho vous aide à trouver des astuces.

  • article

    Témoignage d'Abigaëlle : SPM et bien-être

    Aujourd'hui, Abigaëlle prend la parole sur la façon dont elle cohabite avec son SPM.

    Témoignages

    Lire l'article
Inscrivez-vous en quelques clics !

Et accédez gratuitement à toutes nos ressources par pathologie.

croix