Maladie de Crohn

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Maladie de Crohn

Recense dès à présent :

189

Médecins spécialistes

1

Centre Expert

—La maladie de Crohn, c’est en moyenne la recherche de 4 spécialistes différents par patient

Notre article sur la maladie de Crohn

La maladie de Crohn et ses solutions digitales

La maladie de Crohn qui touche surtout les jeunes est une maladie chronique. En absence de traitement définitif, des solutions digitales permettent d’améliorer la santé des patients. Découvrez notre top 5 ici


Découvrir l'article complet

Notre article sur la maladie de Crohn

La maladie de Crohn et ses solutions digitales

La maladie de Crohn qui touche surtout les jeunes est une maladie chronique. En absence de traitement définitif, des solutions digitales permettent d’améliorer la santé des patients. Découvrez notre top 5 ici

Service

Happy Biote

Happy Biote c’est à la fois un livre « Un intestin heureux avec Happy Biote » ainsi qu’un coaching « Réconciliez assiette et santé avec Happy Biote ». Ce coaching est dédié au microbiote intestinal pour allier santé et bonne humeur. Happy Biote a été fondé par Virginie Gergès atteinte d’une rectocolite hémorragique.

Un intestin heureux avec Happy biote

Service

Comment j’ai hacké mes intestins ?

« Comment j’ai haché mes intestins » est une websérie documentaire qui relate l’enquête de Dora Moutot au sujet de sa dysbiose intestinale. Journaliste et patiente elle casse les tabous face aux maladies chroniques intestinales qui regroupent pas moins de 250 000 personnes en France.

Comment j'ai haché mes intestins

La maladie de Crohn ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique du système digestif dont la cause reste inconnue à ce jour. Cette inflammation peut toucher une à plusieurs parties du tube digestif (bouche, pharynx, oesophage, estomac, intestin grêle, gros intestin, rectum). La maladie de Crohn fait partie des maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI) comprenant également la rectocolite hémorragique. Actuellement, plus de 120 000 personnes sont atteintes de la maladies de Crohn en France. Elle touche 1 personne sur 1000. Le pic de fréquence de la maladie de Crohn se situe entre 20 et 30 ans.
La maladie de Crohn évolue souvent par des phases d’activité appelées « poussées » totalement imprévisibles et très variables en intensité, entrecoupées de périodes de rémission.L’alternance entre ces deux phases est très variable et imprévisible. Le tabac joue un rôle majeur car associé à des formes plus graves de la maladie et plus difficiles à traiter. Il expose aussi à des rechutes plus fréquentes et à un surrisque d’opérations chirurgicales.
Les principaux symptômes de cette inflammations sont les douleurs abdominales, les diarrhées chroniques accompagnées de sang, de la fièvre, des atteintes au niveau de l’anus (fissure, abcès) une perte de poids ainsi qu’une fatigue chronique. Il n’est pas exclu de voir apparaître des symptômes articulaires (spondylarthrite), cutanés (aphtes, érythèmes) et oculaires. Ces symptômes engendrent de nombreuses répercussions dans la vie quotidienne.
Le diagnostic est établit à la suite de plusieurs examens médicaux : coloscopie et biopsie, analyse de sang, analyse des selles, scanners abdominaux, IRM. Un traitement chirurgical est à envisager en cas d’évolution de la maladie et de non efficacité des traitements médicamenteux.

120 000

personnes sont atteintes

1 cas pour 1000

est touché par cette pathologie

En savoir plus

Aucune étude à ce jour n’a confirmé l’influence du stress ou d’un régime d’exclusion de certains aliments sur le déclenchement de la maladie ou de ses poussées. En revanche, le risque de carences (fer, vitamine D) et de dénutrition est important (surtout à cause de l’enchaînement des poussées inflammatoires de la maladie). Les supplémentations en acides gras oméga-3 et en probiotiques ne sont pas recommandées.Une modification de la composition du microbiote intestinal (dysbiose) est fréquemment retrouvée dans la maladie de Crohn, sans que l’on sache si elle est une cause ou une conséquence de l’inflammation chronique.
L’augmentation de la perméabilité de la paroi intestinale, laissant passer des fragments bactériens au sein de l’épithélium intestinal, pourrait expliquer l’activation du système immunitaire et, de ce fait, la réaction inflammatoire localisée