Amylose

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Amylose

Recense dès à présent :

104

Soignants

43

Centres experts

Amylose ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

L’ amylose (amyloïdose) est une maladie rare qui regroupe plusieurs maladies chroniques ayant pour point commun la formation de dépôts insolubles dans les tissus, entre les cellules et dans les parois des vaisseaux du corps. Ces dépôts vont entraîner un dysfonctionnement des organes touchés.

300 personnes

atteintes d’amylose AA en France

500

nouvelles personnes atteintes d’amyloses AL par an

En savoir plus

Les principaux organes touchés par les amyloses sont : le cœur, le rein, le tube digestif, le foie, la peau, les nerfs et les yeux.

L’organisme à beaucoup de mal à se séparer de ces protéines et engendrent la maladie qui peut se déclarer sous 4 formes différentes :
L’amylose AL
Également appelé amylose immunoglobuline. Cette maladie chronique est très souvent associée à une maladie du sang.
L’amylose AA
Également appelé amylose inflammatoire. Cette pathologie se déclenche à la suite d’une inflammation causée par une infection chronique comme la polyarthrite rhumatoïde ou encore la maladie de crohn. L’amylose AA touche principalement le rein.
L’amylose ATTR
Cette amylose affecte principalement les nerfs, le cœur et le rein.
L’amylose Ab2M
Cette pathologie touche les personnes sous dialyse lors d’une insuffisance rénale chronique.

Les symptômes dépendent du type d’amylose et des organes touchés par la maladie. Les symptômes fréquents sont : malaises, essoufflement lorsque le cœur est atteint, oedèmes des jambes, diarrhée et constipation.

Le diagnostic est posé suite à une prise de sang ainsi qu’une biopsie sur prélèvement d’organes.

Il n’existe pour le moment pas de traitement curatif pour l’amylose. Cependant, il est possible d’atténuer les symptômes (anti-inflammatoires) ainsi que la production de protéine. Il arrive que le patient soit obligé de subir une transplantation pour remplacer un organe trop impacté par les protéines.