Endométriose

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Endométriose

Recense dès à présent :

520

Soignants

53

Centres experts

— L’Endométriose, c’est en moyenne la recherche de 4 spécialistes différents par patient

Le premier institut dédié à l’endométriose

Création du premier institut Français dédié à l’endométriose à Bordeaux

Il faut en moyenne 7 ans pour diagnostiquer l’endométriose qui concerne pourtant 1 femme sur 10.
Ainsi pour répondre à la forte demande de prises en charge, la clinique Tivoli de Bordeaux a créé une structure entièrement dédiée à l’endométriose.

Découvrir l'article complet

Le premier institut dédié à l’endométriose

Création du premier institut Français dédié à l’endométriose à Bordeaux

Il faut en moyenne 7 ans pour diagnostiquer l’endométriose qui concerne pourtant 1 femme sur 10.
Ainsi pour répondre à la forte demande de prises en charge, la clinique Tivoli de Bordeaux a créé une structure entièrement dédiée à l’endométriose.

Produit

Livre : En coloc avec l’endométriose.

Errance médicale, violences gynécologiques, chirurgie, l’endométriose est un parcours de combattantes. Plutôt que d’être en colère contre l’endométriose, cet ouvrage invite à accepter cette colocataire. En étant en paix avec elle, vous transformerez l’essai.

En coloc avec l'endométriose

Service

Endo Ziwig

Endo Ziwig est un site gratuit et sécurisé qui aide au diagnostic des femmes concernées par l’endométriose et les accompagne dans leur parcours de soins. L’équipe d’Endo Ziwig se mobilise pour faciliter la gestion de votre historique de la maladie et lutter activement contre l’errance de diagnostic.

visuel endo ziwig

L’Endométriose ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

L’endométriose est une maladie gynécologique qui se caractérise par la présence anormale de cellules de l’endomètre en dehors de l’utérus. Ces amas de cellules peuvent être retrouvés sur des organes comme les ovaires, les ligaments pelviens, le vagin, le rectum, ou la vessie…
A chaque cycle, habituellement l’endomètre s’épaissit et s’ensuivent les règles. Or, dans l’endométriose, ces amas de cellule situés en dehors de l’utérus grossissent aussi, et peuvent devenir douloureux.

10%

des femmes concernées

40%

De ces femmes souffrent de douleurs pelviennes chroniques

2,5 millions

de femmes concernées par l’endométriose

Des mécanismes à clarifier

Cette anomalie présente chez 10% des femmes, provoque des douleurs au niveau du bas du ventre, le plus souvent au moment des règles. 40% des femmes qui souffrent de douleurs pelviennes chroniques présentent une endométriose. L’endométriose peut être source de troubles de la fertilité.
Cette maladie gynécologique est encore mal identifiée en France car il n’existe pas de technique de dépistage.
Des examens seront prescrits à des femmes présentants des symptômes telles que : douleurs pelviennes, dysurie (difficulté à vider la vessie), hématurie (présence de sang dans les urines), dyschésies (difficulté d’exonération des selles), ou encore dyspareunies (douleurs lors des rapports sexuels). Le diagnostic est établi grâce à une biopsie d’un nodule d’endométriose.
L’endométriose peut également être indolore. La maladie est alors découverte lors d’un examen gynécologique liée à des troubles de la fertilité.
Les facteurs de risque de développer une endométriose sont peu spécifiques, ils sont majoritairement d’origine génétique et environnementaux. L’endométriose peut être prise en charge par un traitement hormonal comme la pilule contraceptive en continu, l’implant hormonal, le DIU (stérilet) ou des analogues de gonadolibérines qui permettent de supprimer les règles. Pour calmer les douleurs, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont prescrits, mais ils ne doivent pas être utilisés sur le long terme à cause de leurs effets indésirables, notamment sur les reins et l’estomac.