Diabète de Type 2

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Diabète de Type 2

Recense dès à présent :

84

Soignants

208

Centres experts

TOP 5 APP’S ET SOLUTIONS DIGITALES FACE AU DIABÈTE TYPE 1 & 2

Nous avons sélectionné pour vous 5 applications !

Le diabète de type 1 et 2, concerne plus de 3,3 millions de français.e.s. Comment les patients diabétiques peuvent-ils gérer cette pathologie au quotidien grâce au digital ?


Découvrir l'article complet

TOP 5 APP’S ET SOLUTIONS DIGITALES FACE AU DIABÈTE TYPE 1 & 2

Nous avons sélectionné pour vous 5 applications !

Le diabète de type 1 et 2, concerne plus de 3,3 millions de français.e.s. Comment les patients diabétiques peuvent-ils gérer cette pathologie au quotidien grâce au digital ?

Service

My Diabby

L’application myDiabby permet un suivi quotidien des personnes atteintes de diabète (type 1, type 2, gestationnel). En remplaçant le carnet glycémique, l’application rend possible la visualisation du suivi de traitement, le journal alimentaire, la courbe de prise de poids, l’activité physique, etc. La plateforme myDiabby propose également un service de téléconsultation avec votre spécialiste.

Service

GluciCeck

L’application GluciCheck permet de composer ses repas en fonction de l’apport en glucide nécessaire. Il est également possible de conserver des données sur le sport par exemple ou les doses d’insuline prises pour les transférer au personnel soignant.
L’interface est ergonomique et les utilisateurs y trouvent un réel intérêt au quotidien.

Le diabète de Type 2 ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

Il existe plusieurs types différents de la maladie du Diabète.
Tous ces diabètes ont en commun que ce sont des maladies identifiées par une hyperglycémie, c’est-à-dire un taux trop élevé de sucre dans le sang (≥ à 1,26 g/L à 2 reprises, ou bien 1 fois ≥ 2g/L).
N’importe quelle personne qui mange énormément sucré d’un coup ne dépassera pas ces seuils s’ils ne sont pas diabétiques.

90% des diabètiques

ont un diabète de type 2

40 ans

âge moyen de l’apparition de la maladie

En savoir plus

Le diabète de Type 2

Le diabète de type 2 correspond à 90% des diabètes, cette maladie est caractérisée par l’élévation anormale de la glycémie secondaire à une perturbation progressive du métabolisme du sucre (souvent un mode de vie avec une alimentation très sucrée).

Cette pathologie se manifeste le plus souvent après 40 ans et son apparition augmente avec l’âge. Cependant, le diabète de type 2 touche de plus en plus de jeunes à cause des consommations de produits très sucrés, alcools et drogues.

Cette anomalie du métabolisme glucidique est une conséquence de la baisse de sensibilité des cellules auxquelles l’insuline s’accroche d’habitude pour qu’elles absorbent le sucre. L’hormone « Insuline » permet de réguler le taux de sucre dans le sang, elle est délivrée de manière normale (contrairement au diabète de type 1), mais ses récepteurs ne fonctionnent pas correctement.

En réaction à l’insensibilité des cellules, le pancréas compense en produisant davantage d’insuline jusqu’à épuisement, l’insuline devient donc insuffisante et le taux de sucre augmente dans le sang.

Une maladie silencieuse

Les Diabète de Type 2 est une maladie évoluant lentement et silencieusement ce qui est à l’origine d’un retard de diagnostic, les patients demeurent longtemps asymptomatiques. Le diagnostic s’effectue le plus souvent par une prise de sang mettant en évidence une glycémie à jeun anormalement élevée.

Les complications du diabète de type 2 sont similaires à celles du diabète de type 1 avec une augmentation du risque d’infarctus du myocarde et d’AVC ainsi que des atteintes du réseau artériel. La prise en charge vise donc à éviter le développement d’altération des organes vascularisés par ces artères et d’ainsi prévenir le risque d’apparition d’insuffisance rénale et hépatique, de rétinopathie et de neuropathies périphériques.

Les traitements

Le traitement repose premièrement sur la gestion des facteurs de risques en mettant en place des mesures hygiéno-diététique remédiant à une alimentation trop grasse et/ou trop sucrée et la sédentarité. Dans certains cas, ces mesures sont suffisantes à la stabilisation du diabète.

Cependant il est souvent nécessaire d’y associer la prise d’un traitement antidiabétique : en première intention le médecin prescrit la Metformine. En deuxième intention d’autres lignes thérapeutiques tels que les sulfamides hypoglycémiants ou les inhibiteurs de l’alpha glucosidase peuvent être mis en place dans le cadre d’une prise en charge personnalisée. Enfin il est possible d’avoir recours à l’insulinothérapie avec un protocole similaire à celui utilisé dans le cadre d’un diabète de type 1.
La glycémie sera régulièrement contrôlée afin de s’assurer que le traitement est adapté au patient et à son mode de vie.

Icon_contenu_validé

Contenu rédigé par Dr Pauline Martinot – Imhotep Santé