Hyperthyroïdie (Maladie de Basedow)

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Hyperthyroïdie

Recense dès à présent :

14

Soignants

68

Centres experts

— L’hyperthyroïdie, c’est en moyenne la recherche d’1 spécialiste par patient

Service

E-thyroïde

L’application e-thyroïde est développée par le laboratoire Bayer est destinée à toutes les personnes atteintes d’un trouble de la thyroïde. Ce tableau de bord digital permet une évaluation de son état de santé et un suivi des résultats d’examens et des analyses.

L’Hyperthyroïdie ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

L’hyperthyroïdie est une maladie chronique lié à une production excessive d’hormones thyroïdiennes. Cette surproduction est due au fonctionnement hyperactif de la glande thyroïde ou des glandes cérébrales qui la dirige. Chez les personnes en hyperthyroïdie, le métabolisme fonctionne en accéléré et dépense beaucoup d’énergie. L’excès d’hormones engendre donc certains dysfonctionnements : nervosité, hyperactivité et troubles de l’humeur, perte de poids assez rapide, tremblements au niveau des mains, etc.

5 À 10 fois plus

répandue chez les femmes que chez les hommes

Entre 20 et 40 ans

Tranche d’âge la plus touchée

En savoir plus

On distingue habituellement 6 types d’hyperthyroïdies : les hyperthyroïdies d’origine auto immune, les hyperthyroïdies par des nodules hypersécrétants, les hyperthyroïdies iatrogènes, les hyperthyroidies par thyroidites subaigues, les hyperthyroidies gestationnelles transitoires, les hyperthyroidies rares.

L’hyperthyroïdie auto immune la plus fréquente en France est la maladie de Basedow. Il s’agit d’une maladie auto-immune caractérisée par des anticorps qui vont continuellement stimuler les récepteurs de la glande thyroïdienne qui fabrique alors trop d’hormones. La maladie de Basedow est facilement reconnaissable à cause de la formation d’un goitre au niveau du cou. Les différents symptômes qui peuvent se manifester sont : l’accélération du rythme cardiaque, des sautes d’humeurs, des troubles du sommeils ou encore des bouffées de chaleur.
Le diagnostic de l’hyperthyroïdie peut être posé de la même manière qu’une l’hypothyroïdie. Le médecin réalisera une prise de sang pour connaître le dosage hormonal et interpréter le taux d’hormones. Une échographie du cou sera nécessaire pour diagnostiquer la présence d’un nodule. Une scintigraphie thyroïdienne exposera le rôle du nodule thyroïdien.
Les traitements sont multiples : administration d’hormones thyroïdiennes de synthèse (methimazole), l’ablation de la thyroïde ou encore l’irathérapie (utilisation de l’iode radioactif pour réduire la production d’hormones).