L’Acné

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Acné

Recense dès à présent :

9

Soignants

L’Acné ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

L’acné est une pathologie dermatologique qui touche 6 millions de français et induit une souffrance psychologique importante. C’est une maladie inflammatoire du follicule pilo-sébacé. La glande sébacée située à la base du poil se bouche par du sébum et cela engendre un déséquilibre de la flore cutanée.

6 Millions

des personnes touchées par l’acné

70%

des adolescents sont touchés

Quels sont les symptômes et les causes de l’Acné ?

L’acné se développe généralement à la puberté sous l’influence des hormones sexuelles mais elle concerne aussi les adultes. L’acné est le plus souvent localisé au niveau du visage, du cou et de la poitrine. c’est la maladie de peau qui a le plus de répercussions psychologiques car elle se développe sur le visage et modifie la perception de son image. 

Les causes de l’acné sont diverses : génétiques, hormonales, stress. L’impact de l’alimentation est souvent évoqué mais demeure sans travaux scientifiques soutenant ce lien.

Les principales lésions de l’acné sont de différents types : des kystes, comédons ouverts (points noir), des comédons fermés (boutons)et des pores dilatés.

La sévérité de l’acné s’évalue en fonction de l’étendue et du type de lésions, elle peut être mineure, grave ou sévère, il existe 5 grades de sévérité croissante. Cette pathologie évolue souvent en poussée sur plusieurs années avant de guérir, elle a un impact sur la qualité de vie et l’estime de soi.

Quelle prise en charge pour les personnes touchées par l’Acné ?

La prise en charge de l’acné repose sur une bonne hygiène de vie associée à un traitement dermatologique externe et/ou interne.

Le traitement va dépendre de l’âge du patient, l’ancienneté de la maladie, de la forme de l’acné et sa sévérité, son impact psychologique.

    Comment diagnostique-t-on l’acné ?

    Il n’existe pas d’examen spécifique de l’acné, le diagnostic est clinique. Cependant chez la femme adulte, face à des signes d’hyperandrogénie (excès de poils, perte de cheveux, troubles des règles), le médecin prescrira un dosage des hormones sexuelles dans le sang et parfois une échographie  pelvienne. En cas de taux hormonaux normaux l’acné de la femme adulte n’a pas d’explication à ce jour. 

      Comment traiter l’Acné ? 

      Le traitement de première intention consiste en l’application locale de nettoyant, anti acnéique et d’hydratant. Un traitement général par antibiotiques, zinc ou hormones peut y être associé. Les traitements sont modifiés en cas d’échec après 3 mois de traitement et les préférences du patient sont prises en compte dans l’élaboration de la stratégie thérapeutique. Par la suite, il est essentiel de maintenir un traitement d’ entretien quand l’acné est stabilisée afin de maintenir l’efficacité des traitements.

      Dans certaines indications un traitement par isotrétinoïne peut être prescrit mais il est essentiel que le suivi médical et psychologique soit rigoureux. Le risque de dépression due à ce traitement nécessite des consultations régulières et une attention particulière au risque de suicide chez l’adolescent.

      De plus l’usage d’isotrétinoïne est formellement proscrit au cours d’une grossesse car ce traitement induit de graves malformations chez le foetus, une femme sous traitement devra obligatoirement avoir une contraception associée et un test de grossesse est réalisé avant chaque prescription. 

      Acné cicatriciel : Une fois guérit l’acné peut laisser des cicatrices, le traitement est envisageable lorsque la maladie n’est plus évolutive. Diverses techniques sont possibles en fonction du type de cicatrices: dermabrasion, laser, peeling, exfoliation… 

       

      Icon_contenu_validé

      Contenu rédigé par Mapatho. Relecture et validation par Imhotep Santé