Schizophrénie

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Schizophrénie

Recense dès à présent :

10

Soignants

Service

Mon Sherpa

Mon Sherpa vous guide pour réussir votre ascension vers le mieux-être. Il ne remplace en aucun cas un suivi par un professionnel de santé mentale mais il le complète. Qu’il s’agisse d’anxiété, de stress, de dépression, de troubles du sommeil, de problèmes relationnels ou d’estime de soi, mon sherpa vous accompagne au quotidien.

Application_santé_mentale_mon_sherpa

La Schizophrénie ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

La schizophrénie est une maladie psychiatrique qui se caractérise par des délires et des hallucinations ainsi que des troubles cognitifs et une inadaptation sociale. Cette maladie chronique bouleverse la réalité et engendre un isolement social chez la personne schizophrène. Une personne schizophrène est principalement dangereuse pour elle-même.

600 000

personnes touchées en France

2 fois plus

personnes touchées en cas d’usage de cannabis

50%

des personnes font une tentative de suicide

Des mécanismes à clarifier

La schizophrénie se manifeste par des épisodes psychotiques qui engendrent des hallucinations sensorielles, auditives, visuelles et olfactives. Les hallucinations auditives sont les plus fréquentes et se manifestent par des voix commentant le comportement, insultant ou jugeant de la personne atteinte de schizophrénie. Une paranoïa ambiante accompagnée de délires excentriques est présente lors des crises. Dans le cadre d’un épisode de paranoïa, le schizophrène se sent trompé, harcelé ou bien encore espionné. Une incohérence des propos et des pensées sont souvent symptomatiques d’un épisode psychotique. Cette maladie chronique se manifeste très souvent durant l’adolescence (15-25 ans) et touche un peu plus souvent les hommes. Le développement de la schizophrénie est dû à des facteurs environnementaux ainsi que des facteurs génétiques. Le stress ainsi que la consommation de cannabis sont pointés du doigt dans le développement de cette maladie. La qualité du sommeil et la nutrition sont également mises en cause dans l’apparition de la maladie chez les adolescents. Cette maladie chronique nécessite une prise en charge sur le long terme avec un traitement médicamenteux tout au long de la vie ainsi qu’un suivi psychologique. La prise de médicament est nécessaire afin de contrôler la maladie et d’atténuer les symptômes. Le suivi psychologique est associé à la prise de médicaments pour accompagner la personne atteinte de schizophrénie dans l’impact de la maladie sur sa vie professionnelle et personnelle. Un accompagnement social, de la psycho éducation, une thérapie familiale sont également souvent nécessaires car le malade doit être soutenu et encadré dans tous les domaines de sa vie. Il est primordial pour le patient d’adopter son traitement et de s’engager dans le suivi afin de lui permettre une meilleure qualité de vie. ⅓ des patients seraient en rémission après quelques années de traitement.