Fibrome utérin

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Fibrome Utérin

Recense dès à présent :

11

Soignants

Actualités sur le fibrome utérin

Les grandes évolutions concernant la prise en charge de la pathologie

Produit

Fibrostar : Mon bébé fibrome

Vivre sereinement sa grossesse, quand son utérus est rempli de fibromes, est loin d’être simple. D’autant plus quand même les professionnels de santé ne peuvent apporter des solutions concrètes face à ces tumeurs bénignes mais vite dérangeantes. Perte de l’appétit, crises de douleur ou risque de fausse couche tardive sont tant de sources d’angoisse qui caractérisent cette maladie peu reconnue en France.

En coloc avec l'endométriose

Le Fibrome Utérin ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

Le fibrome utérin est une tumeur bénigne (sans conséquence grave) de l’utérus.

1 femme sur 3

est concernée par les fibromes utérins

Principalement

entre 30 et 50 ans

Quels sont les symptômes du fibrome utérin ?

La plupart des fibromes utérins sont asymptomatiques.

Les symptômes seront fonction de plusieurs critères : 

  • Du nombre de fibromes
  • De la taille des fibromes
  • De l’emplacement des fibromes dans l’utérus (muscle, muqueuse ou à la surface de l’utérus)

Plus le volume du fibrome utérin est important, plus le risque de symptômes est élevé. 

Les symptômes sont variés : saignements vaginaux entre les règles ou menstruations abondantes, envie fréquente d’uriner, douleur pelvienne, sensation d’une masse dans le bas ventre, hémorroïdes, constipation, troubles de la fertilité.

La présence de fibrome utérin peut causer des fausses couches en début de grossesse, des douleurs au deuxième trimestre liées à l’augmentation de volume du fibrome ou des menaces d’accouchement prématuré.

Comment diagnostique-t-on le fibrome utérin ?

Les fibromes peuvent être découverts lors d’un examen dans le cadre d’un bilan de fertilité ou d’une anémie (liée à des saignements).

Devant toute suspicion de fibrome utérin, une échographie endovaginale sera réalisée couplée si besoin à une IRM.

Quelle prise en charge pour le fibrome utérin ?

Le traitement proposé sera en fonction de plusieurs données :

  • Projet de grossesse
  • Âge
  • Symptômes et complications
  • Nombre, volume et emplacement du/des fibromes.

Une simple surveillance médicale sera mise en place devant l’absence de symptômes.

Un traitement médicamenteux sera proposé pour soulager les douleurs ou gérer les saignements. 

Un opération chirurgicale pour enlever le ou les fibromes peut être nécessaire notamment dans le cas de troubles de la fertilité, de douleurs pelviennes importantes ou de compression des organes avoisinants. Elle se fera par une incision en bas du ventre ou par une coelioscopie.

Quels sont les facteurs de risque du fibrome utérin ?

Des facteurs de risque de développer un fibrome utérin ont été identifiés : l’âge,  les origines africaines et antillaises, les antécédents familiaux, l’âge précoce des premières règles, la stérilité, les femmes sans enfants, l’obésité ou le surpoids.