Urticaire Chronique

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Urticaire Chronique

Recense dès à présent :

3

Soignants

Urticaire Chronique ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

L’urticaire est une maladie chronique de la peau qui se caractérise par une éruption cutanée sur le corps. Ces plaques rouges et boutons peuvent être localisées sur une seule partie du corps ou alors généralisée sur tout le corps.

20%

de la population est touchée

40%

des urticaires chroniques persistent après 1 an.

les femmes

sont plus touchées que les hommes

En savoir plus

Ces éruptions démangent le patient et ressemblent à des piqûres d’orties. L’urticaire chronique peut être engendré par une exposition au soleil, le frottement des vêtements sur la peau, un traitement, le stress ainsi qu’une maladie thyroïdienne (hypothyroïdie, hyperthyroïdie, nodules thyroidien) ou bien une inflammation chronique. Cette maladie chronique évolue de manière très variable. En effet, l’urticaire peut se manifester pendant quelques minutes ou alors persister pendant plusieurs années.

Toutes les parties du corps peuvent être touchées par l’urticaire ainsi que les muqueuses (langues, luette, pharynx). Des angio-oedèmes apparaissent dans certains cas. Ces œdèmes correspondent à un gonflement de la peau souvent localisé sur le visage, les mains et les organes génitaux. L’impact sur la qualité de vie est non négligeable et des maladies respiratoires peuvent apparaître. Il est possible de voir apparaître chez certains patients, une fièvre, des troubles digestifs et articulaires.

L’urticaire chronique, dont le diagnostic est clinique, nécessite un bilan sanguin si la maladie persiste après un traitement antihistaminique. Il n’est pas nécessaire de faire un bilan allergologique puisque l’urticaire chronique n’est pas associée à une allergie. Un bilan de la thyroïde est indispensable puisque l’urticaire chronique est parfois liée à une maladie de la thyroïde.

Les traitements à base d’antihistaminiques peuvent soulager le patient. Ce traitement est à prendre pendant plusieurs mois. En cas de peau sèche, il est recommandé d’utiliser des crèmes à type de cold-cream ou biafine pour apaiser les parties du corps touchées.

Icon_contenu_validé

Contenu validé par Dr Pierre-André Bécherel – Service Dermatologie Hôpital d’Anthony 91 – Université Paris VI – Membre ResoUrticaire.