L’Hernie Discale

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Hernie Discale

Recense dès à présent :

5

Soignants

L’Hernie Discale ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

Une hernie discale apparaît le plus souvent au niveau du bas du dos (zone lombaire), il s’agit de la compression d’un nerf par un disque vertébral occasionnant des douleurs. Notre colonne vertébrale est constituée de vertèbres séparées par un disque intervertébral souple mais résistant.

65 ans

Âge moyen de l’apparition de la maladie

Maladie silencieuse

Pas de symptômes physiques

Quelles sont les causes de l’Hernie Discale ?

Lors d’une hernie discale, le cœur gélatineux (nucléus) d’un disque intervertébral repousse l’anneau fibreux qui l’entoure (annulus) et déclenche des douleurs en provoquant l’inflammation des racines nerveuses.

Le vieillissement est la principale cause de la hernie discale, en avançant dans l’âge les disques se déshydratent et perdent leurs résistances, il s’agit de la dégénérescence discale.

D’autres facteurs entraînant l’usure du disque intervertébral vont augmenter le risque de hernie discale : les efforts de soulèvement inadaptés, le surpoids, la conduite d’engins à moteur, la sédentarité et le tabagisme.

Un terrain familial qui rend plus vulnérables les disques intervertébraux, du fait de leur morphologie ou d’une mauvaise posture de la colonne vertébrale peut aussi être une cause.

Aussi, un traumatisme qui endommage le disque ou le soumet soudainement à une pression très intense peut favoriser la hernie discale. Les causes d’une hernie discale sont multiples, le plus souvent, plusieurs de ces causes doivent être réunies pour qu’elle apparaisse.

Pour prévenir la survenue d’une hernie discale, il est recommandé d’adopter des positions évitant les fortes pressions sur les disques, de muscler son dos et son dos et de rester vigilant à l’apparition de douleurs. 

Quels sont les symptômes de l’Hernie Discale  ?

Le symptôme principal est la douleur du bas du dos, elle augmente dans le temps et peut irradier dans les jambes : de la fesse jusqu’au-dessous des genoux. Des sensations d’engourdissement, de fourmillements et une faiblesse dans la jambe sont aussi des signes de la hernie.

Comment diagnostiquer l’Hernie Discale  ?

Le diagnostic est posé à la suite d’un examen physique complété par une imagerie (radiographie, scanner, IRM.. ). Un examen neurologique est effectué pour détecter une éventuelle perte de sensibilité.

Existe-t-il des complications ?

Les complications sont très rares car les fibres nerveuses récupèrent bien après la compression, cependant si celles-ci récupèrent mal cela entraîne une paralysie durable. Ainsi une diminution soudaine de la douleur peut être le signe d’une aggravation. 

Une autre complication de la hernie discale peut être le passage à la chronicité, il est plus fréquent chez les personnes sédentaires, en surpoids ou souffrant de dépression et de stress chronique.

Quels sont les traitements de l’Hernie Discale ? 

Le traitement des hernies discales repose essentiellement sur la prise en charge de la douleur et de l’inflammation par des antalgiques et des anti-inflammatoires, car elles guérissent souvent spontanément et la chirurgie n’est que rarement nécessaire. Lorsque la douleur est persistante, le médecin peut prescrire des infiltrations de corticoïdes près du nerf concerné.

Enfin pour décontracter les muscles voisins, des séances de kinésithérapie peuvent être prescrites.

Le médecin traitant peut, selon le cas, prodiguer des conseils pour soulager la douleur et prévenir les récidives (musculation perdre du poids, éviter les longs trajets en voiture, limiter le tabagisme).

Icon_contenu_validé

Contenu rédigé par Mapatho. Relecture et validation par Imhotep Santé