Polyarthrite Rhumatoïde

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Polyarthrite Rhumatoïde

Recense dès à présent :

109

Soignants

52

Centres experts

Actualités sur la Polyarthrite Rhumatoïde

Les grandes évolutions concernant la prise en charge des pathologies

Service

Application Mia Confort

L’application Mia confort vous permet de suivre et de comprendre votre douleur. En répertoriant les zones et les intensités de douleurs, l’application vous aidera à mieux appréhender la douleur grâce à des corrélations : impact de la météo, de l’environnement, du moral, de la fatigue.

Visuel application Mia Confort - Gérer la douleur

Service

Ma formation sur la Polyarthrite Rhumatoïde

Née du besoin d’apprentissage exprimé par les malades, cette formation développé par l’ANDAR a été réalisée avec des patients et des professionnels de santé spécialistes de la polyarthrite rhumatoïde. Vous pouvez y retrouver des témoignages patients également.

Visuel formation sur la polyarthrite Rhumatoïde

Notre Association partenaire

La Polyarthrite Rhumatoïde ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

La Polyarthrite Rhumatoïde est une maladie inflammatoire auto-immune chronique (dérèglement du système immunitaire qui se met à « attaquer » l’organisme qu’il doit normalement protéger) qui se caractérise par l’inflammation des articulations. Elle se traduit par la production d’anticorps dirigés vers ses propres cellules (le facteur rhumatoïde et les anti-protéines citrullinées), ainsi que par une réaction inflammatoire de la membrane synoviale (appelée synovite) à l’origine des destructions des articulations.

Cette maladie inflammatoire se manifeste par un gonflement douloureux et un enraidissement des articulations. Cela peut parfois atteindre d’autres parties du corps (atteintes extra-articulaires : poumons, yeux, cardio-vasculaires). La polyarthrite rhumatoïde évolue par poussée laissant ainsi des périodes de rémission au patient.

300 000

Français concernés par cette pathologie

3 à 4 fois

Plus fréquent chez les femmes

25 à 50 ans

tranche d’âge la plus touchée

En savoir plus

Quels sont les symptômes de la Polyarthrite Rhumatoïde ?

Les douleurs sont principalement actives le matin après le lever et après une période d’inactivité. Les parties du corps les plus touchées sont les poignets, les mains, les doigts, les genoux, les épaules ainsi que les hanches. Les douleurs dans le cadre de la polyarthrite rhumatoÏde ont la caractéristique d’être  symétriques, elles sont ressenties dans les mêmes articulations droite et gauche.

Chez certains patients, il est possible de voir apparaître une perte d’appétit et une fatigue chronique ainsi que des déformations des articulations.

Il n’est pas rare que les patients soient également atteints d’autres pathologies auto-immunes comme la thyroïdite de hashimoto ou hypothyroïdie ou encore le diabète de type I.

Iconographie des symptomes de la polyarthrite rhumatoide

Comment diagnostique-t-on la Polyarthrite Rhumatoïde ?

Le diagnostic de la Polyarthrite Rhumatoïde est établi après des examens cliniques, des tests sérologiques du facteur rhumatoïde et des radiographies. Naturellement, les symptômes comme la raideur matinale au dos et à la nuque, les difficultés à bouger les doigts et les membres supérieurs, les douleurs et déformations articulaires permettent de poser le diagnostic médical.

Comment traiter la Polyarthrite Rhumatoïde ?

Le traitement de cette maladie rhumatismale passe par la réduction de la douleur grâce à un traitement médicamenteux (antidouleurs). Pour réduire l’inflammation des articulations, les médecins prescrivent des corticoïdes et des immunosuppresseurs pour traiter la production d’agents inflammatoires.

La biothérapie (traitement ciblé, majoritairement des anticorps, qui a pour principale caractéristique d’être fabriqué à partir d’un être vivant et qui va bloquer sélectivement des substances dont le rôle est majeur dans les phénomènes d’inflammation) peut également être prescrite au patient.
Lorsque la polyarthrite rhumatoïde est traitée dès le début de la maladie, il est possible de réduire et limiter la destruction des articulations du corps.

Cette maladie peut être reconnue au titre d’une affection de longue durée (ALD). Les examens et les soins en rapport avec cette maladie sont alors pris en charge à 100 % dans la limite des tarifs de l’Assurance Maladie.

Quels sont les facteurs de risque ?

Outre le facteur génétique, la polyarthrite rhumatoïde peut être déclenchée par un facteur environnemental comme le tabagisme.

Nos pathologies

Consultez dès à présent nos annuaires par pathologie !