Polyarthrite Rhumatoïde

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Polyarthrite Rhumatoïde

Recense dès à présent :

99

Soignants spécialistes

52

Centres experts

— La Polyarthrite Rhumatoïde, c’est en moyenne la recherche de 3 spécialistes différents par patient

Notre article sur la Polyarthrite Rhumatoïde

LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE : NOUVEAUX TRAITEMENTS ET SOLUTIONS ALTERNATIVES

La polyarthrite rhumatoïde touche à peu près 0,5% de la population française. Un chiffre conséquent quand on sait qu’aucun traitement ne permet aujourd’hui de l’enrayer. Pour autant les recherches évoluent et de nouveaux traitements efficaces voient régulièrement le jour. Point sur les dernières avancées médicales et les solutions alternatives, voir naturelles, existantes aujourd’hui pour cette pathologie.


Découvrir l'article complet

Notre article sur la Polyarthrite Rhumatoïde

LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE : NOUVEAUX TRAITEMENTS ET SOLUTIONS ALTERNATIVES

La polyarthrite rhumatoïde touche à peu près 0,5% de la population française. Un chiffre conséquent quand on sait qu’aucun traitement ne permet aujourd’hui de l’enrayer. Pour autant les recherches évoluent et de nouveaux traitements efficaces voient régulièrement le jour. Point sur les dernières avancées médicales et les solutions alternatives, voir naturelles, existantes aujourd’hui pour cette pathologie.

Service

Mia confort

L’application Mia confort développé par Santé NET vous permet de suivre et de comprendre votre douleur. En répertoriant les zones et les intensités de douleurs, l’application vous aidera à mieux appréhender la douleur grâce à des corrélations : impact de la météo, de l’environnement, du moral, de la fatigue.

La Polyarthrite Rhumatoïde ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire auto-immune chronique qui se caractérise par l’inflammation des articulations. Elle se traduit par la production d’auto-anticorps (le facteur rhumatoïde et les anti-protéines citrullinées), ainsi que par une réaction inflammatoire de la membrane synoviale (appelée synovite) à l’origine des destructions des articulations. Cette maladie inflammatoire se manifeste par un gonflement douloureux et un enraidissement des articulations. Cela peut parfois atteindre d’autres parties du corps (atteintes extra-articulaires : poumons, yeux, cardio-vasculaires). La polyarthrite rhumatoïde évolue par poussée laissant ainsi des périodes de rémission au patient.

300 000

Français concernés par cette pathologie

3 à 4 fois

Plus fréquent chez les femmes

25 à 50 ans

Sont les cas les plus touchés

En savoir plus

Les douleurs sont principalement actives le matin après le lever et après une période d’inactivité. Les parties du corps le plus touchées sont les poignets, les mains, les doigts, les genoux, les épaules ainsi que les hanches. Chez certains patients, il est possible de voir apparaître une perte d’appétit et une fatigue chronique.
Outre le facteur génétique, la polyarthrite rhumatoïde peut être déclenchée par un facteur environnemental comme le tabagisme.
Le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde est établie après des examens cliniques, des tests sérologiques du facteur rhumatoïde et des radiographies. Naturellement, les symptômes comme la raideur matinale au dos et à la nuque, les difficultés à bouger les doigts et les membres supérieurs, les douleurs et déformations articulaires permettent de poser le diagnostic médical. Il n’est pas rare que les patients soient également atteints d’autres pathologies auto-immunes comme la thyroïdite de hashimoto ou hypothyroïdie ou encore le diabète de type I. Le traitement de cette maladie rhumatismale passe par la réduction de la douleur grâce à un traitement médicamenteux (antidouleurs). Pour réduire l’inflammation des articulations, les médecins prescrivent des corticoïdes et des immunosuppresseur pour traiter la production d’agents inflammatoires. Lorsque la polyarthrite rhumatoïde est traitée dès le début de la maladie, il est possible de réduire et limiter la destruction des articulations du corps.

Nos pathologies

Consultez dès à présent nos annuaires par pathologie !