Cholestase

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Cholestase

Recense dès à présent :

58

Soignants

43

Centres experts

La Cholestase ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

La cholestase est la perturbation ou l’arrêt de l’écoulement de la bile. La bile est un liquide digestif produit par le foie. En cas de cholestase, la bile peut être bloquée à certains endroits du foie, entre son lieu de production (les cellules hépatiques) et le premier segment de l’intestin grêle où elle s’écoule avec d’autres liquides issus de la vésicule biliaire et du pancréas.

L’analyse de sang

permet de poser le diagnostic

La jaunisse

est l’un des symptômes de la cholestase

En savoir plus

Les causes de la cholestase se divisent en deux groupes (liste non exhaustive), celles qui trouvent leur origine :

1) à “l’intérieur” du foie, les causes incluent l’hépatite aiguë (inflammation initiale du foie qui peut être transitoire), l’hépatopathie alcoolique, la cholangite biliaire primitive (inflammation et une fibrose des canaux biliaires), la cirrhose due à une hépatite B ou C virale (également avec une inflammation et une fibrose des canaux biliaires), les effets hormonaux sur le flux biliaire pendant la grossesse (une affection appelée cholestase gravidique) et un cancer qui s’est propagé au foie.

2) à l’extérieur du foie, les causes comprennent un calcul biliaire, un rétrécissement (sténose) du canal biliaire, un cancer des canaux biliaires, le cancer du pancréas et l’inflammation du pancréas (pancréatite).
Il n’existe pas de traitement curatif pour l’hypothyroïdie mais il est possible de réguler le taux d’hormones grâce à la prise d’hormones de substitution.

Les symptômes peuvent être assez visibles. En effet, le patient peut présenter ce que l’on appelle une jaunisse avec la peau et le blanc des yeux jaunes. Les selles peuvent être claires et avoir une odeur nauséabonde tandis que l’urine sera sombre. Le patient peut avoir la peau qui le démange. Tous ces symptômes sont en lien avec une molécule que le foie est chargée normalement d’éliminer et qui termine sa course dans les selles : la bilirubine. La bilirubine est ce qui reste de nos globules rouges après sa dégradation. Elle est normalement relâchée par le foie dans le premier segment de l’intestin grêle et termine sa course dans les selles, c’est elle qui est à l’origine de leur couleur. En cas de cholestase, cette bilirubine va s’accumuler dans la peau en causant des démangeaisons, dans les urines et ne pourra pas être éliminée par les intestins d’où les selles claires.

Pour diagnostiquer la cholestase on commence, en général par une analyse de sang pour évaluer le taux de deux enzymes en général très élevées en cas de cholestase : la gamma-glutamyl transpeptidase (GGT) et la phosphatase alcaline (PAL). Si les analyses sont anormales, on complète avec une imagerie, le plus souvent une échographie. On réalise parfois une biopsie du foie consistant à prélever un petit fragment de foie.

Concernant le traitement, tout dépend de la cause à l’origine de la cholestase.