Hypothyroïdie

Des professionnels de santé experts de ma pathologie sont disponibles !

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives à votre recherche

Mapatho Hypothyroïdie

Recense dès à présent :

10

Soignants

68

Centres experts

— L’hypothyroïdie, c’est en moyenne la recherche d’1 spécialiste par patient

Service

E-thyroïde

L’application e-thyroïde est développée par le laboratoire Bayer est destinée à toutes les personnes atteintes d’un trouble de la thyroïde. Ce tableau de bord digital permet une évaluation de son état de santé et un suivi des résultats d’examens et des analyses.

L’Hypothyroïdie ?

Les caractéristiques de cette pathologie

Définition générale

L’hypothyroïdie est une maladie chronique qui se caractérise par une production insuffisante d’hormones thyroïdiennes, soit à cause d’une affection de la glande thyroïde, soit des glandes cérébrales qui la dirige. Les hormones thyroïdiennes ont un rôle central dans la régulation de notre organisme : contrôle de l’énergie et de la température dans le corps, modification des humeurs, régulation du métabolisme du corps, modification du rythme cardiaque et du fonctionnement du tube digestif.Ces hormones sont nécessaires à la croissance, au renouvellement et au développement du corps.

3 fois plus

répandue chez les femmes que chez les hommes

60 ans

Âge moyen de l’apparition des symptômes

En savoir plus

Cette maladie se déclare généralement au cours de la vie mais peut se manifester dès la naissance. Ce dysfonctionnement peut avoir de lourdes conséquences sur le développement de l’enfant si il n’est pas traité. C’est pourquoi un dépistage systématique est réalisé chez tous les nouveaux-nés le jour de la naissance en France.
La carence iodée sévère est une étiologie fréquente de l’hypothyroïdie en zone endémique. Elle occasionne une hypothyroïdie sévère et profonde associée à un retentissement neurocognitif majeur (qu’on appelle le « crétinisme goitreux »). La diminution de production d’hormones peut-être causée par un traitement médicamenteux, on parle d’hypothyroïdie iatrogène. Cette maladie chronique peut également être une conséquence d’un dérèglement du système immunitaire (maladie auto-immune) en détruisant de lui-même la thyroïde (comme la thyroïdite d’hashimoto). D’autres maladies peuvent s’associer lors d’un dérèglement immunitaire : diabète, polyarthrite rhumatoïde, vitiligo. Dans certains cas, l’hypothyroïdie peut se déclencher suite à un accouchement. Elle est communément appelé thyroïdite lymphocytaire du “post-partum”.
Les premiers signes à apparaître lorsqu’une personne est atteinte d’hypothyroïdie sont une fatigue chronique, une peau pâle, un visage gonflé, une prise de poids inexpliquée, des troubles de la mémoire mais également des douleurs articulaires.
Il n’existe pas de traitement curatif pour l’hypothyroïdie mais il est possible de réguler le taux d’hormones grâce à la prise d’hormones de substitution.